jusqu'aux extrémités de la terre !

Bienvenue en Colombie !

image

Le programme du voyage :

GENÈVE – AMSTERDAM – BOGOTA

Samedi 3 juillet 2021

Par vol de ligne KLM, départ de Genève à 07h20 pour Amsterdam, arrivée à 09h00. Continuation avec KLM à 09h50 (durée du vol : 10h50), arrivée à Bogota prévue pour 13h40 (heure locale), aéroport international El Dorado. Nous sommes ici à 2’640m d’altitude.
Accueil par notre guide local et transfert à l’hôtel, bien situé dans le quartier de la Candelaria. Fin de journée libre pour se reposer et/ou découvrir les alentours où se côtoient quartiers modernes et centre historique, architecture urbaine et parcs verdoyants. (altitude de Bogota : 2’640m.)
Repas du soir à l’hôtel.
Nuit à Bogota, hôtel BH Bicentenario (en chambre standard)

image

BOGOTA

Dimanche 4 juillet

Journée consacrée à la visite de Bogota. Nous nous rendons tout d’abord en bus vers le Cerro de Monserrate pour une vue imprenable sur la capitale et ses environs. Perché à 3’152m. le Sanctuaire (accessible par téléphérique ou funiculaire) est un lieu de pèlerinage particulièrement fréquenté les jours de fêtes religieuses. La suite de notre visite de Bogota est prévue à pied (3-4 heures de marche) avec le quartier de la Candelaria, le centre historique et culturel de Bogota qui a su conserver une atmosphère coloniale et authentique ; au fil des rues pavées, on y découvre des façades colorées, de beaux balcons en bois sculptés ainsi que des églises baroques. Le Musée de l’Or, l’un des plus éblouissants du continent. Près de 34'000 pièces d’or y sont exposées, soit la plus importante collection d’orfèvrerie préhispanique du monde. La Place Bolivar aux imposants édifices (mairie, Palais de justice, cathédrale, Congrès national…)
2ème nuit à Bogota, hôtel BH Bicentenario

image

BOGOTA – LA MACARENA (avion)

Lundi 5 juillet

Tôt le matin, départ pour l’aéroport de Bogota. Par vol charter (10kgs autorisé en soute + 5kgs en cabine), départ à 09h00 (sous réserve) à destination de La Macarena, point de départ de l’excursion vers Caño Cristales.
Information : l’accès aux sites de Caño Cristales est très règlementé. L’autorité de protection des sites, le Cormacarena, délivre les permis d’entrée au jour le jour. Les descriptions des visites ne sont par conséquent données qu’à titre indicatif. l’ordre et le contenu sont susceptibles d’être modifiés. De plus, le site est extrêmement protégé. L’accès aux sites sensibles avec les algues de couleurs n’est permis qu’à partir du deuxième jour d’excursion. Il est interdit d’utiliser de la crème solaire. Le temps de marche par jour peut varier entre 2h et 6h. Les journées de marche sont fatigantes car les températures peuvent être assez élevées. En fonction de notre horaire d'arrivée, nous découvrons aujourd’hui le site de Caño Cristalito. Nous empruntons tout d’abord un bateau pour naviguer sur le fleuve Guayabero, avant de poursuivre en véhicule tout-terrain jusqu’à l’entrée du site de Caño Cirstalito. Après une jolie marche d’une petite heure, de beaux panoramas sur cette région sauvage s’offrent à nous. Nous y trouvons les premières algues dans un petit ruisseau où nous pouvons nous rafraîchir.
Logement à La Macarena, hôtel La Cascada. (altitude : 233m.)
(en chambre standard. Confort basique, pas d’eau chaude mais WC dans chaque chambre)

image

CAÑO CRISTALES / LA MACARENA

Mardi 6 juillet

Après un petit-déjeuner dans un restaurant local, nous embarquons sur un bateau pour une dizaine de minutes avant de continuer en véhicules 4x4 pour l’entrée du site de Caño Cristales. En fonction des sentiers ouverts par le parc ce jour-ci, nous découvrons plusieurs cascades aux noms poétiques : Cascade du Quartz, la Piedra de la Virgen, Los Pianos ou encore la Cascade de l’Amour. Nous continuons vers la découverte du fleuve au cinq couleurs, mondialement admiré pour ses centaines de nuances de rouge et de vert. Trajet retour vers La Macarena (marche à pied, bateau et 4x4) et fin de journée libre.
Repas pendant la randonnée : un fiambre, plat typique servi dans une feuille de banane plantain.
2ème nuit à La Macarena, hôtel La Cascada.

image

CAÑO CRISTALES / LA MACARENA

Mercredi 7 juillet

Troisième journée d’excursion sur ce merveilleux site naturel de Caño Cristales. Après avoir navigué une nouvelle fois sur le fleuve Guayabero, nous découvrons d’autres sentiers du fleuve au cinq couleurs pour admirer cette fois-ci les sites de la Tablas de la Ley, Cascada Escalera, Salto del Agulla ou encore los Pailones (les algues vertes) en fonction des sentiers ouverts par le parc. Retour au village de la Macarena et fin de journée libre.
3ème nuit à La Macarena, hôtel La Cascada.

image

LA MACARENA – BOGOTA (avion)

Jeudi 8 juillet

Dernière demi journée d’excursion à Caño Cristales dédiée cette fois-ci à la découverte du site de Caño Piedra. Selon les horaires actuellement connus, notre vol décolle de La Macarena à 14h00 pour Bogota. Installation pour la nuit dans notre hôtel dans le quartier de la Candelaria et fin de journée libre pour profiter à notre gré de la capitale colombienne où se côtoient quartiers modernes et centre historique, architecture urbaine et parcs verdoyants.
Nuit à Bogota, hôtel BH Bicentenario (en chambre standard)

image

BOGOTA – ZIPAQUIRA – VILLA DE LEYVA (160km, env. 4h de route)

Vendredi 9 juillet

Nous partons pour le département du Boyaca. En chemin, étape à Zipaquira pour y visiter sa célèbre cathédrale taillée à même les parois d’une ancienne mine de sel. L’édifice que l’on visite actuellement est une réplique de la cathédrale originale, construite en 1951 en hommage à Notre Dame du Rosaire. Située 60 mètres plus bas, elle s’étire sur une impressionnante superficie de 8500m2. Installation à l’hôtel et fin de journée libre pour profiter de l’ambiance coloniale de Villa de Leyva. (altitude : 2’150m.)
Nuit à Villa de Leyva, hôtel Duruelo,

image

VILLA DE LEYVA

Samedi 10 juillet

Journée consacrée à la visite de Villa de Leyva et de ses environs : le Couvent del Santo Ecce Homo fondé en 1620 par des moines dominicains. Les bâtiments de ce monastère arborent de nombreux fossiles parsemés dans la pierre. La chapelle d’origine possède un impressionnant autel doré, des objets religieux ainsi que des œuvres d’art datant du 16ème au 19ème siècle. Visite à pied du centre historique et culturel de Villa de Leyva en découvrant notamment : les lieux d’habitation des héros de l’Indépendance de la Colombie (Casa Antonio Nariño et Casa Antonio Ricaurte), l’Eglise El Carmen qui abrite un petit musée d’art religieux avec de très belles pièces d’orfèvrerie de l’époque coloniale. La Plaza Mayor avec une superficie de 14000m2, elle est la plus vaste place pavée d’Amérique.
2ème nuit à Villa de Leyva, hôtel Duruelo,

image

VILLA DE LEYVA – BARICHARA (190km , env. 5h. de route)

Dimanche 11 juillet

Départ pour le département du Santander aux paysages impressionnants et aux cours d’eau puissants. En sortant de Villa de Layva, après une heure et demi de route, nous passons par le village de Barbosa, reconnu pour sa fabrication de bocadillos (pâtes de fruits locales). Juste avant d’arriver à Barichara, nous nous arrêtons au joli village colonial d’El Socorro. Installation pour la nuit à Barichara, considérée comme l’une des plus jolies villes de Colombie. (altitude : 1’340m.)
Nuit à Barichara, hôtel Terra Barichara.

image

BARICHARA – GUANE – CAMINO REAL – BARICHARA

Lundi 12 juillet

Nous nous rendons ce matin au village de Guane (à 10km au nord de Barichara) pour une randonnée (d’environ 3h.) entre cactus et paysages bucoliques sur les sentiers du Camino Real. Cette ancienne voie pavée constituait à l’époque précolombienne l’axe de circulation principal du peuple Guane. Ici, nous pouvons découvrir les maisons coloniales et visiter un musée abritant de nombreux fossiles vieux de 60 millions d’années ainsi qu’une princesse momifiée. Retour à Barichara et promenade parmi ses ruelles pavées, visite des églises-cathédrales Immaculée Conception et Santa Barbara, découverte des ateliers locaux (tailleurs de pierres, confection de cigares). La balade s’achève au mirador qui offre un splendide panorama du Rio Suarez à la Cordillera de los Cobardes.
2ème nuit à Barichara, hôtel Terra Barichara.

image

BARICHARA – BUCARAMANGA (120km) – SANTA MARTA (avion)

Mardi 13 juillet

Tôt le matin, nous quittons Barichara pour Bucaramanga en empruntant une belle route à travers les paysages impressionnants du Canyon de Chicamocha. Par avion (vol AV4867), nous décollons de Bucaramanga à 13h05 pour arriver à Santa Marta à 14h30. Accueil à l’aéroport et transfert à l’hôtel bien situé dans le centre historique.
Nuit à Santa Marta, hôtel AC Marriott.

image

SANTA MARTA – TAYRONA – RIO DON DIEGO – SANTA MARTA

Mercredi 14 juillet

Belle excursion dans le Sierra Nevada. Nous remontons le fleuve Don Diego dans un petit bateau pour rejoindre la réserve Tayronaka. La cité de Tayronaka est une autre cité perdue des indiens Tayrona. Cité mythique, c’est précisément là qu’a été tourné el film Mission(1986) avec Robert de Niro. Notre guide local nous retracera l’histoire de cette ancienne civilisation. Nous descendons ensuite le fleuve Don Diego en lancha (petit bateau à moteur) jusqu’à la mer. Ici, nous pouvons admirer les singes hurleurs et de nombreuses espèces d’oiseaux. Retour à la réserve en bateau et déjeuner au cœur de la Sierra Nevada.
2ème nuit à Santa Marta, hôtel AC Mariott.

image

SANTA MARTA – CARTHAGENE (240km – env. 5h de route)

Jeudi 15 juillet

Départ pour Carthagène des Indes en longeant la côte des Caraïbes. Arrivée en début d’après-midi et temps libre pour découvrir le charme inégalé de cette superbe ville coloniale, inscrite au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Notre hôtel est bien situé dans le quartier de Boca Grande.
Nuit à Carthagène, hôtel Hyatt Regency.

image

CARTHAGENE DES INDES

Vendredi 16 juillet

Journée à la découverte des principaux sites historiques et culturels de Carthagène (programme indicatif) : le Couvent de la Popa, juché sur une colline qui embrasse toute la baie, ce monastère abrite un très joli patio, un musée colonial et une chapelle consacrée à la Virgen de la Candelaria. Vue panoramique depuis le château de San Felipe Baraja aux portes de la cité coloniale : il s’agit d’un des plus formidables bastions jamais construit par l’armée espagnole. La vue sur la ville est impressionnante. Le fort San Sebastian del Fuerte Pastelillo, le premier fort consruit à Carthagène en 1741. C’est là que s’est déroulée la fameuse attaque du pirate britannique Sir Francis Drake. Le fort a été restauré dans les années 1970. L’après-midi, nous visitons à pied : le Palais de l’Inquisition construit en 1706 dans le plus pur style d’architecture civile baroque (il abrite aujourd’hui les terrifiants instruments de torture utilisés à l’époque, ainsi que les archives historiques de Carthagène. La cathédrale Santa Catalina Alejandria ou Basilica Menor dont l’admirable coupole florentine est indissociable de la silhouette de la ville. Construite en 1575 et pargiellement détruite lors de l’attaque de Francis Blake, sa reconstruction fut achevée en 1612.
2ème nuit à Carthagène, hôtel Hyatt Regency.

image

CARTHAGÈNE – AMSTERDAM (avion)

Samedi 17 juillet

Matinée libre, repas de midi non compris. En début d’après-midi, transfert à l’aéroport pour notre vol retour.
Décollage du vol KLM de l’aéroport international Rafael Núñez (Carthagène des Indes) prévu à 17h50. Nuit à bord (vol KL749, durée du vol : 9h45).

image

AMSTERDAM - GENÈVE

Dimanche 18 juillet

Arrivée en transit à Amsterdam à 10h35. Continuation à 12h10 pour Genève, arrivée prévue à 13h35. Fin du voyage.


Prix, conditions et bulletin d'inscription :

Télécharger (201.60 ko)mime icon

PRIX et CONDITIONS, sur fichier PDF ci contre:

Télécharger (622.23 ko)mime icon

BULLETIN D'INSCRIPTION, sur fichier PDF ci contre:

Afin de pouvoir compléter le bulletin d'inscription sur l'ordi, il faut d'abord enregistrer le document sur votre disque dur. Une fois celui-ci enregistré, vous pourrez le compléter à l'ordi, le ré-enregistrer pour nous l'envoyer par email ou l'imprimer et nous le faire parvenir. Vous pouvez également simplement l'imprimer, et nous l'envoyer par courrier postal, ou par scan/email.